Don de sang au CRTS Fada: L’œuvre salvatrice des Gourmantché et Yadcé

Au Burkina Faso, les centres de transfusion sanguine peinent, par moments, à constituer des banques de sang, afin de pouvoir sauver des vies dans les hôpitaux. En période de forte demande, c’est un véritable calvaire. Le Centre régional de transfusion sanguine de la région de l’Est (CRTS/Est) a sollicité la section de l’association BM-BR, regroupant les parents à plaisanterie Yadcé et Gourmantché, pour une opération de don de sang qui a permis de récolter 21 poches. C’était le mardi 14 avril 2020 audit centre à Fada N’Gourma.

A partir de 7h30, l’équipe du CRTS était mobilisée. Prise de température par le vigile devant le portail, lave-mains disposé au niveau du portail et gel hydro alcoolique à l’entrée des locaux, distanciation entre les donneurs ; vous avez tout compris, ces mesures ont été édictées pour cause de la pandémie du coronavirus. Même si aucun cas positif au covid-19 n’a été détecté dans le Gulmu, prudence est mère de sûreté. Pourquoi une telle opération de collecte de sang ?

Dr Aïcha Tamboura, médecin généraliste, chef de service Collectes au CRTS/Est explique : « Le besoin s’est fait sentir et j’ai sollicité l’aide de Jean Sylvanus Ouali, qui vient, avec les membres de son association, faire souvent des dons de sang. Le CRTS/Est couvrait aussi le Centre/Est. C’est à la faveur du 11-Décembre 2019 qu’un CRTS a vu le jour à Tenkodogo. Mais pour un début, ce n’est pas facile, nous sommes parfois amenés à les soutenir. Avec la fermeture des classes, nous avons perdu contact avec nos plus grands donneurs que les élèves et les étudiants ; et avec la situation du covid-19, d’autres donneurs ne respectent plus également les rendez-vous de prélèvement. Nous sommes obligés de les appeler et malgré tout, nous n’arrivons pas à satisfaire même la consommation du Centre hospitalier régional (CHR) de l’Est (Fada) qui est de 15 poches par jour. L’opération de la journée avec l’association BM-BR/Est nous a permis de récolter 21 poches. Voyez-vous-même que nous sommes toujours dans le besoin. Je profite donc de l’occasion pour demander aux populations d’accepter donner de leur sang pour sauver des vies.  Ils peuvent être rassurés par rapport au coronavirus. Nous respectons strictement les mesures barrières pour éviter toute contamination. Nous disposons de flasheurs de température, des lave-mains et des gels hydro alcooliques. Nous respectons également la distanciation réglementaire entre les donneurs de sang ».

« A tour de rôle, nous avons été accueillis pour donner le sang sans problème…Pour la présente opération, 24 membres ont été mobilisés. », a dit Jean Sylvanus Ouali, président de section de l’Est de l’association BM-BR (Bulcina Maasuagu-Burkindi Roogmika) regroupant les parents à plaisanterie Yadcé et Gourmantché. Cette association s’est illustrée, à plusieurs reprises, par des dons de sang dans les villes de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso, de Ouahigouya et de Fada N’Gourma. En rappel, le 26 janvier 2019, elle a volé aussi au secours de la maternité de Kongoussi victime d’un incendie en offrant du matériel médico-technique d’une valeur de 7 697 500 FCFA. L’association a, en projet dans un futur proche, la réalisation de forages pour renforcer la disponibilité de l’eau potable au Gulmu.

Cyr Payim Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *