73 étudiants obtiennent leurs parchemins

Submitted by Webmaster Info on Mon, 05/23/2022 - 15:19
Surtitre
Masters et doctorants en biotechnologie
Université Nazi Boni

Le Centre d'Excellence Africain en Innovations Biotechnologiques pour l'Élimination des Maladies à Transmission Vectorielle (CEA-ITECH-MTV) a organisé, le jeudi 07 avril 2022, la cérémonie officielle de sortie de ses deux premières promotions des étudiants de Master et de Thèse, au Centre de Formation et de Recherche (CFR) de l’Université Nazi Boni (UNB) à Bobo-Dioulasso. Au total, 73 étudiants en Master et doctorants y ont reçu leurs parchemins

La cérémonie officielle de sortie a été placée sous le patronage du Pr Samdpawindé Macaire Ouédraogo, Président de l'Université Nazi Boni, sous les parrainages de Jonas Bayilou, Directeur général de la Saphyto et de Fousseni Koné, Directeur régional de la Chambre de Commerce des Hauts-Bassins qui ont réhaussé de par leurs présences l’éclat de cet événement.
Au cours de cette matinée, le Centre d'Excellence Africain en Innovations Biotechnologiques pour l'Élimination des Maladies à Transmission Vectorielle (CEA-ITECH-MTV) a magnifié le mérite de soixante-huit (68) étudiants en Master et cinq (05) docteurs (PhD), soit un total de 73 impétrants. Ils sont issus de neuf (9) pays de l’Afrique de l’Ouest dont le Bénin, la Gambie, le Sénégal, le Togo, le Mali et du reste du continent africain.
À entendre Pr Abdoulaye Diabaté, Directeur du Centre d'Excellence Africain en Innovations Biotechnologiques pour l'Élimination des Maladies à Transmission Vectorielle (CEA-ITECH-MTV), le Centre se présente comme un véritable espoir pour les pays africains dans leur volonté d’éradication des maladies à transmission vectorielle (véritable handicap au développement).
Ainsi, ces étudiants, formés dans plusieurs spécialités pointues et diversifiées dans le domaine de la santé, ont reçu une formation de qualité. Aujourd’hui, ils ont reçu leurs diplômes de Master et de Doctorat. Ils sont désormais prêts à servir leurs pays respectifs.

À l’occasion, le Pr Abdoulaye Diabaté, Directeur du Centre d'Excellence Africain en Innovations Biotechnologiques pour l'Élimination des Maladies à Transmission Vectorielle (CEA-ITECH-MTV), a reconnu que c'est un pari réussi car les résultats obtenus constituent la synergie de multiples efforts consentis par les partenaires, les enseignants, la Banque Mondiale et surtout l'Association des Universités Africaines (AUA) qui appuie considérablement le renforcement des compétences des enseignants. « Nous sommes vraiment contents aujourd’hui de pouvoir renforcer la capacité des pays africains à pouvoir faire face aux maladies à transmission vectorielle, telles que le paludisme, la dengue, la fièvre jaune. Les statistiques montrent que le Burkina Faso fait partie des cinq pays africains durement touchés par le paludisme. C’est pourquoi le CEA veut renforcer les compétences des pays africains à l’utilisation des nouveaux outils de lutte contre les maladies à transmission vectorielle », dit-il.

Dans le même sens, Odette Zongo, représentante des impétrants, a aussi exprimé sa satisfaction. « Nous avons reçu un enseignement de qualité durant ces années et nous avons des enseignants de qualité qui ont pris leur temps pour nous transmettre ces connaissances. Nous les remercions pour tous ces efforts fournis à notre égard. Nous osons croire que l'administration va toujours nous aider et nous accompagner dans la suite de notre cursus universitaire et dans notre insertion professionnelle », a-t-elle indiqué.
Sur le même ton, le Pr Samdpawendé Macaire Ouédraogo, patron de la cérémonie, a reconnu le mérite du Centre d'Excellence Africain en Innovations Biotechnologiques pour l'Elimination des Maladies à Transmission Vectorielle pour les efforts fournis dans la quête de l'excellence à l’Université Nazi Boni. « Ce projet de formation et de recherche est un exemple parfait de réseautage et de coopération entre les institutions nationales et internationales », a-t-il confié. Par ailleurs, s’adressant aux impétrants, il s’exclame : « Comprenez ma joie et ma satisfaction de vous adresser mes chaleureuses félicitations pour votre succès après plusieurs années de labeur, de persévérance avec le soutien inconditionnel de vos parents à qui vous devez beaucoup et que je tiens à féliciter au passage ».

Montou Pascal Somé


Chef de Service de Communication de l’Université Nazi Boni

Légendes

  1. Le présidium de la cérémonie de remise de diplômes
  2. Pr Abdoulaye Diabaté remettant à une impétrante son parchemin
  3. Pr Samdpawendé Macaire Ouédraogo décernant à cette récipiendaire son « précieux sésame »
  4. La photo de famille des étudiants et de leurs encadreurs

Encadré

Le du Centre d'Excellence Africain en Innovations Biotechnologiques pour l'Élimination des Maladies à Transmission Vectorielle (CEA-ITECH-MTV) est axé sur l’utilisation des biotechnologies innovantes dans la lutte contre les maladies vectorielles afin de fournir un vivier important de spécialistes des vecteurs de maladies à travers une formation diplômante de qualité appuyée sur un programme de recherche performant. Dans ce sens, le CEA-ITECH-MTV a en charge la formation des étudiants en Master et en PhD. Financé par la Banque Mondiale, le Centre d’Excellence Africain de l’Université Nazi Boni a aussi pour vocation de préparer des incubateurs en biotechnologie pour la lutte contre les maladies à transmission vectorielle.

 

Rubrique