Décoration des édifices publics : 191 œuvres d’art réceptionnées

Submitted by RedacteurenChef on Thu, 03/23/2023 - 22:25
remise-oeuvres-aux-ministeres-et-institutions-publiques

Dans le cadre la troisième phase du mécanisme de décoration des institutions publiques, le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT), Jean Emmanuel Ouédraogo, a présidé, la cérémonie officielle de remise d’œuvres d’art destinées à la décoration des édifices publics. Cette cérémonie s’est déroulée, le jeudi 23 mars 2023, au Centre national de formation en artisanat d’art Birigui Julien Ouédraogo. Au total, cent quatre-vingt-onze (191) œuvres ont été réceptionnées.

Ces cent quatre-vingt-onze (191) œuvres sont composées de sculptures, de peintures, de photographies, de bogolan et de batik. Produites par des artistes plasticiens nationaux, ces œuvres serviront à embellir une dizaine de ministères, d’institutions publiques et de représentations diplomatiques.

Selon Jean Emmanuel Ouédraogo, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, ces œuvres, uniques par leurs techniques et matériaux de création, sont des preuves du génie des créateurs burkinabé. « L’objectif est d’habiller nos institutions aux couleurs de notre culture. Il s’agit aussi de valoriser le travail formidable qu’abattent au quotidien nos créateurs, nos artistes plasticiens. Ce sont des œuvres de belle facture qui sont appelées à orner nos ministères, nos institutions publiques, nos représentations diplomatiques. Et je pense que cela est un aspect important. Il faut que les visiteurs qui arrivent dans nos institutions découvrent un pan de notre savoir-faire, de notre patrimoine culturel. Je pense que c’est tout l’intérêt de ce mécanisme. Mais cela permet également d’alimenter le marché de l’art. Ces œuvres ont été achetées. Cela fait aussi un gros marché de l’art que nous souhaitons entretenir et créer ainsi des débouchés pour les créateurs », s’est-il exprimé.

Au nom des bénéficiaires, Bibata Nébié/Ouédraogo, ministre de la Justice et des Droits humains, chargée des Relations avec les institutions, ces œuvres sont les bienvenues. « Il est très important que nous puissions valoriser toute la richesse culturelle de notre pays. Avec ces œuvres, nous allons contribuer à la promotion de notre patrimoine culturel. Chaque acteur, chaque personne qui entrera dans un département ministériel, que ce soit dans une salle de conférence ou un bureau, pourra admirer un pan important de notre culture. Et je pense que cela va contribuer à une très bonne promotion de notre patrimoine culturel », a-t-elle déclaré.

Pour mémoire, la première phase, en 2015, avait permis d’acquérir cent-quatre-vingts (180) œuvres d’art au profit de trente-et-une (31) structures. La deuxième phase, en mars 2020, avait permis l’acquisition de quatre-vingt-huit (88) œuvres de cinquante-cinq (55) artistes réparties entre trois (3) structures.

Abrandi Arthur Liliou