40 millions F CFA pour 8 lauréats !

Submitted by Webmaster Info on Mon, 05/23/2022 - 15:53
Surtitre
2ème édition de « EcoMédias »
cci-bf Eco Médias

Le palmarès de la 2ème édition de l'appel à projets "EcoMédias" a été rendu public, le jeudi 21 avril 2022 au siège de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso (CCI-BF). Au total, huit (8) médias ont été sélectionnés.
Selon Valérie Kaboré, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, cette initiative est louable et doit-être pérennisée. « EcoMédias, c’est un concept de production sur les thématiques économiques. C’est un concept qui crée une relation entre l’économie et les médias. Ce qui leur permet d’avoir des sujets pertinents. Tout n’est que bénéfice. La ressource financière est rare et avoir une institution qui met de l’argent à votre disposition, ça devrait être une motivation supplémentaire pour accroître la production d’articles sur l’économie. L’action des médias et des journalistes est très déterminante tant pour les politiques que pour le secteur privé, surtout dans le contexte sécuritaire actuel qui handicape le développement économique et social du pays », a-t-elle affirmé.
« EcoMédias » est une initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso visant à accompagner financièrement les médias nationaux dans la production et la diffusion de contenus dédiés à l’économie, aux finances et à la promotion du secteur privé.

Mamady SANOH, Vice-président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso (CCI-BF), a remercié les organes de presse et l'ensemble des candidats pour l’intérêt porté à l’initiative « EcoMédias ». « La presse fait partie du monde des affaires. Comment avoir un partenariat et aider la presse? C’est ainsi qu’après moult réflexions, il a été décidé de créer ce prix », s'est-il réjoui.

Par ailleurs, il a annoncé la 3ème édition de « EcoMédias » pour le mois de juillet 2022. Une enveloppe globale de cinquante millions (50 000 000) F CFA serait allouée à cette troisième édition.

Les résultats de la 2ème édition de « EcoMédias »

Cette deuxième édition a concerné exclusivement les médias (publics et privés) légalement constitués et établis au Burkina Faso conformément aux textes en vigueur ce, dans quatre (04) catégories que sont : la télévision, la radio, la presse écrite et la presse en ligne.

Sur dix-sept (17) dossiers reçus, huit (08) projets ont été sélectionnés. Et chaque lauréat a reçu un prix d’une valeur de cinq millions (5 000 000) CFA.
Les lauréats sont : Lefaso.net ; Faso Actu ; Toute Info ; Le Pays ; L’Express du Faso (Bobo-Dioulasso) ; Sidwaya ; Radio La Solidarité (Ouahigouya) ; Radio Dauphin (Koupéla).

Des lauréats très satisfaits

Les bénéficiaires étaient très heureux. Ce financement servira à la production d’articles sur l’économie dans les différentes rédactions. « Ce financement va accroître davantage nos activités en vue de la promotion de l’économie et du secteur privé. Notre projet permettra de mettre en exergue les activités de relance et d’adaptation des acteurs du privé de la Boucle du Mouhoun, notamment à Dédougou après la pandémie de Covid-19. Je salue l’esprit de ce prix. C’est de ce type d’appui dont ont besoin les médias. Ce qui nous manque, ce sont les moyens de production. Si les organes de presse ont des partenaires qui peuvent les aider à produire, assurément, ce sera un partenariat gagnant. Et ce partenariat va bénéficier aux acteurs du secteur privé et à la société entière », a confé Boureima Kindo, journaliste aux Éditions Le Pays.
Du reste, il faut retenir que les médias audio-visuels ont été faiblement représentés. Une seule télévision a postulé. Malheureusement sa candidature n’a pas été retenue.

Télesphore Sawadogo


Légendes

  1. Les autorités ont salué la pertinence de l’initiative « EcoMédias »
  2. Valérie Kaboré, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme
  3. Mamady Sanoh, Vice-président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso (CCI-BF)
  4. Boureima Kindo, journaliste aux Éditions Le Pay
  5. Toutes les parties assurent que la mise en œuvre des projets bénéficiera à toute l’économie nationale

 

Rubrique